La Fabrique à Fanzines

| 5 minutes read

La Fabrique à Fanzines est un jeu agile sous forme d’atelier permettant l’apprentissage des concepts Kanban par une pratique ludique.

La genèse.

L’idée est partie du livre “La Fabrique de Fanzines – par ses ouvriers mêmes” aux éditions Atrabile. Je vous recommande vivement sa lecture pour comprendre le principe de cet atelier. Alors pourquoi “à” Fanzines et pas “de”, bein parce qu’on est dans le sud!

Il s’inspire aussi de l’excellent jeu de plateau Kanbanzine , créé par l’association Métis émergence (dont fait partie Laurent Morisseau), qui aborde le kanban plus en profondeur.

Le problème à résoudre.

Il répond à ceux, comme moi, qui trouvent dommage d’avoir dans un même espace autant de cerveaux disponibles qui ne produisent rien d’autre que de la discussion. Je cherchais donc une façon de profiter de tous ces neurones pour partager, apprendre, s’amuser et cerise sur le gâteau, laisser une trace de tout ça sous forme de bandes dessinées.

L’objectif.

Ce jeu a un double objectif:

  •  Appréhender les pratiques Kanban
  •  S’amuser en dessinant des fanzines synthétisant les discussions,… pour les diffuser

Les principes mis en œuvre.

Les principes mis en œuvre sont:

  • Les bases de Kanban (flux, travail en cours, stock, management visuel,…)
  • Le collectif
  • L’auto-organisation
  • L’amélioration continue
  • Le dessin! Si si , tout le monde sait dessiner. Ou alors apprenez avec Romain

Comment y joue-t-on?

L’atelier se déroule ainsi:

  • Présentation du jeu (20′)
  • Trouver des sujets (15′)
  • Choisir les sujets (10′)
  • Puis pour chaque sujet, produire un fanzine:
    • Produire un original, relié, que l’on accroche à la corde à linge
    • Produire Une traduction en Anglais
    • Produire des copies reliées et rangées prêtes à diffuser
  • Jeu en itération (au minimum 5′ et max 30′ + 10 à 30′ minutes de rétrospective selon la durée totale de l’atelier)

Ce déroulement peut bien évidement être aménagé en fonction des contraintes de temps ou de matériel, ou d’objectifs différents. Par exemple, sur une journée entière, chaque sujet peut faire le thème d’un débat entre plusieurs personnes comme lors d’un Forum Ouvert (ou Open Space Technology) avant de produire le fanzine.

  • Présentation du jeu.

La présentation du jeu est faite par l’animateur qui explique les principes et le déroulement du jeu.

  • Trouver des sujets.

En reprenant les mécaniques du Forum Ouvert, les participants sont amenés à proposer des sujets qu’ils souhaitent aborder par la suite. Les sujets sont écrits sur des post-its, un sujet par post-it est mis au mur.

  • Choisir des sujets.

Il y a plusieurs façons de jouer le jeu:

  • Soit une personne fait office de Rédacteur en Chef et décide de la valeur attribuée à chaque sujet
  • Soit l’ensemble des participants procède à un vote au point.

Quelle que soit la technique employée, vous avez une liste ordonnée de sujets par ordre décroissant de valeur.

  • Produire un original, relié, accroché à la corde.

D’abord qu’est-ce qu’un fanzine?

D’après wikipedia, “Un fanzine (contraction de l’expression anglaise « fanatic magazine ») est une publication imprimée périodique ou non, institutionnellement indépendante, créée et réalisée par des amateurs passionnés pour d’autres passionnés. Ce type de publication est fortement ancré dans la philosophie DIY, popularisée par le mouvement punk.”

Fanzines

Fanzines (wikipedia)

 

Comment réaliser votre fanzine

  1. Plier la feuille en 4
  2. Mettre les numéros
  3. Déplier la feuille
  4. Dessiner
Pliage

Pliage du fanzine

  • Jeu en itérations

Au tableau, vous avez donc une liste ordonnée de sujets à traiter par l’assemblée.

Et c’est parti pour une première itération.

Les participants décident de l’organisation qu’ils souhaitent mettre en place pour produire leurs premiers fanzines.

Et ils représentent les étapes de leur processus au tableau Kanban.

A chaque fois qu’une étape est passée, le post-it du fanzine est déplacé dans la bonne colonne.

 

En pleine action

En pleine action

Au tableau

Au tableau

A la fin du temps alloué à l’itération, les participants font un état des lieux et réfléchissent à la façon d’améliorer la prochaine itération.

L’animateur introduit un à un les concepts Kanban pour aider les participants : fail-fast, boucles courtes d’amélioration, notion de stock, de flux poussé ou tiré, de chaîne de valeur, management visuel,… Mais là je ne vous en dis pas plus, il faut jouer pour voir.

 

Puis une nouvelle itération démarre, et ainsi de suite jusqu’à la fin de l’atelier.

 

A la fin

Comme d’habitude, on débriefe, on se fait un ROTI, on se dit qu’on s’est bien amusé et qu’en plus on pourra montrer ce que l’on a fait aux collègues, amis, famille, chefs, …

 

Ce jeu a déjà été joué dans un cadre professionnel pour un client souhaitant communiquer de manière différente son offre de service par exemple. Mais aussi lors d’un atelier de l’association Agile Toulouse.

Et sera joué en grandeur nature sur une journée complète lors du prochain Agile Tour Toulouse le 17 oct prochain.

 

PS:

J’ai à disposition un support d’animation et explication du matériel nécessaire pour ceux qui souhaiterai animer ce jeu.

N’hésitez pas à me le demander : lcarbonnaux at ekito.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent Carbonnaux Author: Laurent Carbonnaux

J'aide et accompagne mes clients à transformer leur mode de production pour s'adapter aux changements de leur marché.
Ma phrase : "T'as voulu un vélo, alors pédale"
Mes hashtags : #agile #scrum #lean #agilewithguts

Like it?  Share  it!

Share Button